PREPA IRONMAN : MOIS 5


Je vais commencer cet avant dernier compte rendu de prépa Nice par une citation du coach : "Le triathlon c'est comme un smoothie. Tu prends des fruits de bonne qualité, tu les prépares avec soin, tu prends le temps de les découper, tu mixes, un peu d'épices et tu goûtes". Ce mois-ci, j'ai pratiqué avec assiduité les mélanges en tous genres, les enchaînements en cascades et les moments bien loin de ma zone de confort. J'ai découvert, j'ai appris, j'ai bien souffert comme depuis 6 mois mais encore plus fort.

1/ Plus vite, plus haut, plus fort

- Natation

J'ai essayé de nager 3 fois par semaine en privilégiant les entrainements spécifiques en eau vive lorsque c'était possible. Pourquoi en eau vive ? Nager en piscine donne d'excellents repères mais dans l'océan tout est chamboulé : les virages, le clapot, l'entrée dans l'eau, la combi. Autant d'élément à intégrer pour combattre au mieux durant ces 3800m.

- Vélo

Le volume a beaucoup augmenté ce mois-ci avec 6 sorties de plus de 5h et du travail spécifique Ironman. Pourquoi faire des sorties si longues ? Pour visualiser et intégrer des sensations extrêmes. Intégrer des vitesses aussi, le parcours de Nice est roulant sur la fin, il faudra savoir aller vite !

J'ai fini le mois de mai dans les Alpes grâce à Compex qui avait convoqué le team à St Jean de Maurienne pour une reco complète de l'Etape du Tour 2015 : 140km, plus de 4500 de D+, 5 cols et beaucoup de plaisir, je rentre de là rassuré et prêt à entamer la phase clé de la préparation.

- Course à pied

Plus de sorties, plus vite, plus long. Le corps est une formidable machine mais il déclenche des signaux d'alerte lorsqu'il n'est pas habitué. Il faut alors pratiquer des intensités relativement proches de celles de la course : 4'30" au kilomètre pour moi environ. C'est pourquoi je travaille entre 4' et 4'45" depuis un mois. Physiologiquement, c'est essentiel : la foulée, garder le rythme, économiser, relancer. Tous ces éléments qui font la différence sur une course à pied qui arrive après plus de 6h d'effort. Je commence à trouver mon allure, il faudrait la maintenir 3h au minimum à Nice (allez, 3h30 !).

2/ Santé / Matos / Stress

Santé

RAS. Le travail avec Eric Harispe et les étirements en complément n'y sont pas pour rien. Eric, tu es mon ange gardien !​​

Matos

Je teste toujours les Profile Design 58mm, elles sont franchement top. Ça sent la ​​paire de roues pour Nice tout ça.


J'ai beaucoup travaillé avec la combinaison Zone 3, en lac et dans la mer, le must !


Elle est souple, légère, gaine et taille parfaitement. J'ai eu de très bonnes sensations lors de mes différents entrainements avec. Je pense également l'utiliser pour Nice. Si vous ne connaissez pas cette marque je vous conseille très fortement d'aller faire un tour sur leurs produits.

Stress

La pression monte mais je vois la condition s'améliorer alors inutile d'ajouter du stress psy au stress physique. Victoria est incroyable, elle allège un peu mon quotidien, surtout lorsque je rentre de 7h d'entrainement comme une loque.


Cette relation est essentielle dans la bonne poursuite de ce projet, on ne change pas une équipe qui fonctionne. J-25 avant le repos du guerrier et de la guerrière !

3/ Mai : premier Half Ironman du reste de ma vie

Lacanau : apprendre, apprendre, apprendre

Seconde course de cette préparation, le triathlon Half Ironman de Lacanau. L'objectif était de faire une course pleine. Ce fût chose faite avec une sortie de l'eau honorable (13e), un vélo correct qui me plaçait dans les 10 premiers jusqu'au carton noir d'une juge à 400m du parc à vélo, merci madame ! 5mn de perdu + 3mn pour le plaisir..

Course à pied correcte pour la période et le parcours pas très rapide mais il reste encore du travail pour être dans l'allure à pied.


Je suis passé par tous les états durant cette course.

Le départ de la natation fut assez rapide, j'ai pu prendre des pieds et m'accrocher. Je me suis étonné durant ces 1800m. Les entraînements ont porté leurs fruits.

Transition rapide puis vélo, je pars très cool, attends 3,4 kilomètres pour me mettre en route. Oups ma barre énergétique tombe, il ne m'en reste qu'une :) . Je me cale rapidement à 43/45km/h. Ça roule vite mais sans plus (40km/h toute la partie vélo avec des pointes à 55 sur le plat tout de mêmes). Je me retrouve vite avec 4 mecs dont Guillaume Belgy avec qui j'ai couru durant ma carrière vélo.

4/ Mon mois de Mai en chiffres :

105 séances au total, 115h51mn et 2448 kilomètres parcourus soit :

- 39 séances de cyclisme : 78h16h et 2080km, ça commence à ressembler à un mois plein.

- 29 séances de course à pied pour un total de 22h43 et 276 km

- 19 séances de natation : 11h32, 34km

Merci encore à tous de me lire, bientôt le dénouement tant attendu de ce fabuleux voyage (En Terre Inconnue). Et pour les haters, je vous emmerde ! ;)

Suivez-moi
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Instagram Social Icon
Derniers Posts
Posts du mois
Archives
Nuage de mots clé
©2020 Steven Le Hyaric