PRÉPA IRONMAN FRANCE : MOIS 4

Avril. Un mois particulier. Le soleil qui commence à rayonner, les entrainements qui s'intensifient, se spécifient. Le corps s'affûte, la jambe devient tranchante. Ce 4ème mois de préparation est le VRAI mois de la mise en route vers Nice. Un gros mois. Mais gros comment ?

10474242_10153190395954337_8611860824182215427_n.jpg

1/ Plus d'intensité

Ce mois-ci, c'était apprentissage accéléré. Comme depuis 4 mois en fait. Néanmoins, c'était pour moi un vrai mois de triathlète : pas de course mais deux échéances à venir début mai donc deux grosses semaines et deux semaines d'assimilation.

En natation, j'ai essayé de nager 3 fois par semaine pour retrouver des sensations avant les courses avec des entrainements spécifiques en eau vive.

En vélo, 4 sorties de plus de 5h en gardant un niveau d'intensité assez élevé (exercices d'allure).


Le coach m'a fait le plaisir d'appuyer un maximum sur ce qui fait le plus mal : les enchainements.

En gros je fais 2-3h de vélo et j'enchaine de suite à pied à une allure déterminée. Excellentes sensations dans ces excercices : rassurant pour la suite.


Et la course à pied alors ? J'ai, en plus des séances de vitesse, allongé les distances aux allures courses (M, Half, IM). Je suis satisfait de ma conditions actuelle même si ça n'est pas encore du pied de Kenyan.

2/ Santé / Matos / Stress

RAS niveau santé, je touche du bois (de la forêt de Chiberta).

Je ne lâche pas le travail avec Eric Harispe et les étirements en complément.

Coté matos j'ai reçu les magnifiques Profile Design 58mm pour finir le bike, merci Fred Torres pour le test !

11017675_10153223547694337_529886092167009597_n.jpg

Je teste aussi la combinaison Zone 3 :

603742_10153233490454337_8831658310873180417_n.jpg

Stress

J'ai calmé mes nerfs sur mon bike et pris les choses avec recul. La préparation est encore longue, inutile de perdre de l'energie inutilement.

Victoria donne plus que jamais, elle s'intéresse, s'implique, partage. C'est très important pour moi, que ce chemin est long et semé d'embuches, à deux c'est plus simple. Encore une fois : MERCI VICKY !

Je renouvelle ma promesse d'une semaine ou deux de vacances loin du sport après cette jolie aventure.

10981964_10153191661679337_5233524438789093180_n.jpg

3/ Avril : premier triathlon de la saison

Triathlon de la Côte Basque à St Pée sur Nivelle : premier TRI du reste de ma vie

Ce premier triathlon était le passage obligé de ce début de saison. Il propose un format intéressant : format Olympique (1500/40/10) et le parcours vélo est difficile. Je pars dans cette course sans trop de repères, avec l'objectif de voir où j'en suis physiquement et un peu (sic) tactiquement.


Départ très rapide en natation (comme tous les triathlons me direz-vous), la seule différence est que je ne vois pas à un mètre devant moi. J'attends donc un groupe de 5-10 mecs (et une fille) pour avoir un peu plus de repères visuels. Je reste dans ce groupe jusqu'à la fin de la natation. On m'annonce 30ème à l'entrée du parc à vélo. Dans ma tête, la course commence maintenant, le coach me jete un regard et me dit exactement la même chose.

Je remonte quelques mecs dès la première bosse, pas assez pour moi, j'en veux plus, j'accélère et rebouche presque 3mn sur certains mecs.

Vélo posé en 10-11ème position, je n'ai pas l'impression d'avoir forcé outre mesure. J'enfile les chaussures, ma visère et boom c'est parti !

Oui, BOOM c'est le cas de le dire... Cette euphorie n'a durée que 3km. Je n'arrive plus à courir correctement. Coup de chaud + déshydration = bonjour le trou noir.

Cette fin de triathlon ressemblera plus à un footing qu'à une course à pied de 10km mais au moins, j'aurais pris une bonne leçon de triathlon.

Capture d’écran 2015-05-08 à 10.34.31_edited.png


Lacanau : premier test sur Half Ironman.

Seconde course de cette préparation, le triathlon Half Ironman de Lacanau. L'objectif sera de faire une course pleine : de m'accrocher dans l'eau, de faire un bon vélo derrière et d'enchainer avec une course à pied correcte. Benoit remet son titre en jeu, pour moi ce sera la découverte.

Départ 9h samedi 9 mai.


Je tiens à remercier tous ceux qui suivent cette belle aventure, qui m'encouragent, commentent, etc.. Celà me donne pas mal de force, une force que je ne soupçonnais pas. MERCI !

4/ Mon mois d'Avril en chiffres :

47 séances au total, 70h53mn et 1568 kilomètres parcourus soit :

- 15 séances de cyclisme : 36h36h et 1389km, ça commence à ressembler à un mois plein.

- 19 séances de course à pied pour un total de 13h29 et 143 km

- 11 séances de natation : 9h18, 31km

Capture d’écran 2015-05-08 à 10.46.08.png

Suivez-moi
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Instagram Social Icon
Derniers Posts