PRÉPARATION IRONMAN : MOIS 3

On y est. Les premiers enchainements, les premiers efforts max, les premières courses. Ce 3ème mois de préparation fût un mois où le qualitatif s'est croisé avec le quantitatif. Bref, ce fût encore un mois plein. Oui, mais plein de quoi ?

1/ Côté entrainement, on en est où ?

Ce mois-ci fût scindé en 2 parties avec 2 courses. 2 grosses semaines et deux semaines d'assimilation avec plus de vitesse et d'intensité. En Natation, j'ai moins nagé ce mois ci (2 fois par semaine) mais les sensations ne sont pas trop mauvaises. En vélo, ma position définitive est trouvée, je travaille le plus dur sur le vélo. Terminé la zone de confort, désormais chaque séance fait mal. Merci coach.

Je monte de plus en plus vite les cols, sur le plat même chose avec des excercices de simulation d'allure (3*15mn allure Half Ironman par exemple).

Course à pied, j'ai encore beaucoup de travail notamment d'endurance à réaliser, je vais allonger les séances et croiser avec le vélo

2/ Santé / Matos / Stress

La santé est bonne hors mis les jambes qui sont un peu douloureuses parfois ;)

Je poursuis mon travail chez mon kiné sauveur : Eric Harispe. En dehors de ça, je poursuis les étirements.

Matos

Toujours aussi bien sur mon P2, encore merci à Culture Vélo Anglet.

Le DI2 est installé, la position paufinée avec Xavier Benat et le système Retul. Je suis prêt à rester 5h en position Aéro sans broncher !

Stress

Je commence tout doucement à devenir chiant. La vraie athlète de cette préparation Ironman est certainement Victoria qui m'accompagne, me soutien, me complète. Je vais essayer de prendre les choses un poil plus légèrement mais c'est sur que 7 à 12 entrainements par semaine c'est contraignant pour moi mais surtout pour les autres. Je suis déjà très heureux qu'elle accepte mes sacrifices, mes ambitions et cette putain de passion qui m'anime.

Je promets qu'après cette jolie aventure on ira quelques jours au bout du monde sans vélo, ni plaquettes, pull boy et autres chaussures de running.

3/ Deux courses pour se rassurer

Comme prévu j'ai pris le départ de mes deux premières courses de la saison. deux courses en format duathlon.

Le premier avait lieu à Onati, haut lieu du duathlon espagnol !

Onati pour commencer

Ce fût dur, comme prévu surtout à pied où le niveau est vraiment très élevé. Ces courses partent à une vitesse incroyable. Les gars sont des vrais lapins spécialistes des courtes distances donc très bons sur une heure, tout l'inverse de moi qui mets toujours 1-2h à mettre en route la machine.

Je pars donc à fond comme convenu avec le coach pour faire une course pleine, je me retrouve vers la 40-50e place et gère ma transition pour prendre le vélo avec un groupe.

J'attends donc 5-10 mecs et c'est parti pour 20km de vélo (2 tour avec une bosse de 3km à 10%), il fait froid, très froid. Je reste dans les roues et attend la bosse pour produire mon effort. Je me relève la première fois et refais la même au second tour sans me relever et poser le vélo avec 2 gars que j'arriverai à décrocher à pied.

Je suis rassuré, les jambes sont là, vivement la suite... !

Larochebaucourt pour le club

Seconde course donc, le championnat d'Aquitaine de duathlon en Dordogne à près de 3h de route de Bayonne. Nous sommes motivés à aller chercher le titre de champion d'Aquitaine individuel et par équipe. Mon pote Benoit sera devant, je le sais, à moi de limiter la casse derrière et de faire un bon vélo. Départ 14h45, ça part très vite d'entrée, je sens que je ne suis pas dans l'allure, pas grave, ça ira mieux à vélo. Benoit est devant comme prévu. Je prends le vélo assez loin, mission remontée donc, je fais le maximum à vélo et remonte jusqu'à la 3e place avec Anthony Zarra spéciliste du duathlon. Je pose le vélo avec eux donc, sentant que les jambes ne sont pas de toute fraicheur. Très mauvaise dernière course à pied. Je perd 2 place, 6e au final, mélange de sentiments : du bon, du mauvais. Ne gardons que le bon !


Benoit Kuentz Champion d'Aquitaine individuel de duathlon (3e titre ici pour lui), nous remportons aussi le titre par équipe. Ce week-end fût également un moment privilégié avec les jeunes du club, moments de partage, de transmission. Ce fut un vent de fraicheur pour moi, ils font du sport comme ils vivent, sans aucune pression.

4/ Mon mois de Mars en chiffres :

48 séances au total, 55h35mn et 1009 kilomètres parcourus soit :

13 séances de cyclisme, 30h16h et 719km, du travail, du travail ! Séances à allure Half, M, IM

14 séances de course à pied pour un total de 10h et 123 km

8 séances de natation, 7h09, 20km

Manque : quelques séances de travail physique : gainage, posture. Je n'ai pas tout rentré.

Le mois prochain c'est la guerre, follow me !

Suivez-moi
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Instagram Social Icon
Derniers Posts
Posts du mois
Archives
Nuage de mots clé
©2020 Steven Le Hyaric