QUI ES-TU CHRIS FROOME ?

Tu viens de gagner le Tour de France avec une certaine autorité, en brisant tes adversaires dès la première étape de montagne comme le faisait L.A à sa plus grande époque. Alors depuis, tu es detesté par des centaines, certainement des milliers de personnes.

Mais qui es-tu. Oui, qui es-tu réellement Chris Froome ?


Le Kenyan blanc On peut déjà dire que physiquement, tu es plus près d'un pantin désarticulé au niveau style que d'un Contador ou d'un Boonen. Mais les moches sont ils toujours dopés ?

Tu ne donnes pas forcément envie, ne respire pas la passion, mais qui sommes-nous pour te juger.

J'ai courru avec toi Chris, en Normandie, en Bretagne et ailleurs à ton arrivée sur le continent. Alors, je pourrais (je devrais ?) dire que tu es la pire personne du monde car j'ai couru avec toi, tu avais peur d'être dans le peloton, tu faisais 5-6kg de plus et avait 100 watts de moins. Tu passais plus de temps par terre que sur le vélo mais dès que le terrain se présentait tu attaquait inlassablement, jusqu'à te faire exploser dans ton maillot bleu et blanc du centre mondial du cyclisme. Je me disais, un de plus..car vous étiez forts, vous étiez différents, vous aviez tous la rage de vaincre, une rage indiscible qui sépare les moyens des meilleurs, les champions de ceux qui resteront toujours en marge. Tu as gagné durant cette saison la Mi-Août bretonne en étant à la bagarre tous les jours, avec ta moulinette caractéristiques, ton corps désarticulé et ton autorité, qui en réalité, n'en est pas une sur un terrain qui n'était pourtant pas le tiens. En réalité, tu avais juste peur de perdre Chris et c'est ton moteur depuis toujours. Un peu plus tard, j'étais devant ma télévision devant un des seuls championnats du Monde U23 que j'ai pu regarder à la tv et je t'ai vu tomber au bout de 50m aux championnats du monde de Clm.

Crédit photo : Le Télégramme

Chris, je crois en toi, je crois en d'autres méthodes

Vos méthodes ce n'est pas le SRM, le motor home ou les Jaguar comme voitures de service. Votre méthode c'est l'intelligence, la recherche, le perfectionnement et l'application de méthodes qui n'existent pas ou peu dans le vélo "moderne". Vous êtes tout simplement en avance. Vous allez plus vite sur le vélo car votre staff va plus vite, vous avez juste 10 ans d'avance sur certaines équipes françaises. Ce n'est pas une méthode, c'est un état d'esprit. Tous les plus grands ont toujours été exigeants, ont été perfectionnistes.

Vos méthodes sont exploitées en athlétisme, en golf, en triathlon, en formule 1 et dans certains sport co. Votre méthode c'est la Data exploitée à son paroxysme. Chaque coureur de cette équipe est exploité à 100%, oui j'ai bien dit 100%. Alors oui, vous dormez à 2800m dans les tentes hypobarres dans vos motor home et roulez sur HT avec des masques simulant l'altitude désirée. Oui vous n'êtes pas les plus souriants. Vous ne respirez pas la passion, la folie derrière vos lunettes noires et dans vos tenues sombres. Oui, tu es certainement le coureur le moins sexy du peloton mais tu es le plus rapide, personne ne peut te l'enlever tant qu'aucun contrôle positif n'est arrivé. Surtout que lors des deux jours de repos, la cavalerie s'était déplacée pour vous reveiller dès potron-minet pour vous faire un contrôle inopiné. C'est le jeu mec, si tu veux être clean il faut tout accepter. Mais non, ça ne suffit pas on te jette de la pisse, te crache dessus, on insulte toi, ton histoire, ta famille. Il est ou le vélo là dedans.. Mais où est passé le sport ?

Pourquoi parler sans savoir, juger sans te connaitre, te suspecter sans que tu ne sois pris par la patrouille. Hein Chris, qui sommes-nous pour te juger ?


Quelqu'un a crié au dopage lorsque Astana a écrasé littéralement le dernier Giro? Personne ou presque. Et, oui les mecs font la grimace en Italie, la saine grimace qui fait d'un dopé un être sain. Et on les aime bien les grimaces d'Alberto, de Vicenzon, de Thibaut et de Thomas. Et oui, on l'aime désormais Alberto, il pleure facilement, a déjà été attrapé, ne fait pas plus de 400 watts sur plus de 30mn alors Alberto est devenu sain. Celui sur qui on a craché inlassablement durant des mois et des mois est devenu le plus sain des sains. Par contre imaginer qu'une journée de repos après 10 jours de plaine, de chutes, de stress enchaînée par une journée très cool terminée par une montée sèche à pleine puissance sous une chaleur écrasante se négociait comme les autres journées du tour, ce serait se mettre le doigt dans l'œil.

Alors, oui, vous êtes arrivés au top sur ce Tour , toi et tes "guys" étiez les plus forts, ça n'a duré que 15 jours mais pour les gens c'était déjà trop.

Ici, sache Chris que tu n'as pas le droit d'être maillot jaune sans faire la grimace, sans pleurer après avoir gagné ou sans tomber de fatigue après les étapes.

Ici c'est la France Chris, on aime ni les vainqueurs et encore moins les mecs comme toi qui ne montrent pas, qui ne montrent rien.

Chris, tu ne me fais pas rêver mais tu déranges et ça me plait.

De toute manière je pense que personne n'a couru en Affrique pour dire que tu n'as aucun style. Le style sur le vélo n'a aucune valeur sur ton continent de naissance, seule la victoire compte. Ça fait chier la moitié de l'Europe et 90% du peuple français que tu gagnes Chris. Et oui Chris ici on aime pas les vainqueurs, t'étais bien plus sympa quand tu pleurais sur le bord de la route l'an passé sous le crachin nordiste.

T'étais très sympa quand un bout de goudron s'est coincé dans ta roue, quand tu tombais, quand tu souffrais bien plus qu'aujourd'hui (visuellement du moins).

Chris, ton plus grand malheur c'est d'être mal aimé de la presse.


Bonne route Chris Bonne route Chris, moi je l'aime bien ta bouille de squelette désarticulé, j'aime bien ta fraîcheur, ta jeunesse. J'aime ta manière de travailler, j'aime ta super éducation et ton respect des anciens.

J'aime aussi le fait que tu respectes le public, ton recul, ton histoire.

J'aime enfin qu'une bonne moitié de la France te déteste Chris, j'aime les gens qui dérangent, j'aime les gens différents.. Je suis sûr que tu es un bon leader et un super mec en dehors de tes qualités athlètes indéniables. Je suis sûr que tu es un bon père de famille, un bon mari, un bon fils et un super ami.

Bonne route le Kenyan blanc.


Suivez-moi
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Instagram Social Icon
Derniers Posts
Posts du mois
Archives
Nuage de mots clé
©2020 Steven Le Hyaric