Rêves d'Himalaya : Présentation

À quelques jours de mon départ pour Katmandou, il est temps pour moi de vous présenter ce nouveau projet aventure : Rêves d'Himalaya.

Comme certains le savent, je suis littéralement tombé amoureux du Népal l’an dernier où j'y ai passé près de 120 jours partagés entre Katmandou (et la fondation Mayaa Nepal) et l'Himalaya.

Cette fois j’ai décidé d’y retourner pour y réaliser un rêve un peu fou : tenter de réaliser la traversée complète de l'Himalaya Népalais en mountain bike et alpinisme.

Pour les passionnés de chiffres c'est une expédition d'environ 60 jours pour parcourir 2000 km et 90 000 m de dénivelé positif par la trace la plus haute du monde : le Great Himalaya Trail.

Le GHT c'est 20 cols à plus de 5000 m, 2 cols à plus de 6000 m, 15 régions traversées, autant de cultures, de différences de terrain et de températures.

Mais, je ne voulais pas vivre ce rêve seul. Mes précédentes aventures m’ont prouvé à quel point le partage était essentiel pour moi. Je profiterai donc des réseaux sociaux pour emmener avec moi tous ceux qui veulent voyager par le biais de leur petit écran parce qu’ils n’ont pas le temps, l’argent ou tout simplement la possibilité de le faire.

Au delà du partage, l'autre ambition de ce projet est de vous montrer le chemin de réalisation d'une aventure pareille

En effet, on nous montre souvent l’aboutissement d’un projet mais rarement le chemin.

Moi, j’ai envie de vous montrer mon chemin dans cet absolu qu'est l'Himalaya. J'ai envie de vous faire vivre cette traversée au quotidien dans des conditions parfois difficiles, les moments de bonheur, de doutes ou de désillusion pratiquement en direct pendant 60 jours (Une surprise arrive d'ailleurs à ce sujet d'ici 48h).

Ce projet est, au-delà du relatif exploit sportif, une aventure humaine, stratégique et collective puisque je pars avec un caméraman de l'extrême et un guide sherpa spécialiste de ce genre d'expédition (en vtt lui aussi).

J'aimerais remercier mes partenaires, ceux qui sont là depuis un moment, ceux qui sont arrivés très vite mais aussi les autres. Avec vous est né l'espoir, sans vous rien n'aurait été possible ou presque (je m'étais promis au moins de dire cette phrase une fois dans ma vie) :) .

Je remercie aussi les gens que j'ai croisé ces 6 derniers mois et qui m'ont donné à chaque fois bien plus que de l'espoir.

Si l’aventure n’a pas encore commencé physiquement, cela fait plusieurs mois que je me bats pour structurer, financer et monter ce projet Rêves d'Himalaya. Ce rêve m'aura demandé du travail, plus certainement que jamais mais il m'aura confirmé une chose fondamentale que j'ai appris dans ma minuscule carrière d'athlète : ne jamais abandonner ses rêves.

Je remercie tous ceux qui croient tout simplement en ce genre de projets impossibles à monter et qui gardent en eux la part de rêves qu'ils avaient enfants.

Je remercie enfin mes proches et en particulier Victoria qui doit supporter l'homme en cage à Paris.

Très peu nombreux sont ceux qui croyaient en ce projet au départ.

Le seul qui y croyait vraiment était certainement moi.

Je n'en veux à personne de ne pas comprendre ce qui m'anime à me lancer dans ce genre de projet mais une chose est sûre, je n'ai jamais mis autant d'énergie et d'application à monter cette aventure.

La folie peut-être ? Plutôt la force d'un rêve.

Merci encore à tous !

Stéven <3

PS : Avant de terminer je vous invite à écouter pour ceux qui préfèrent le son à l'écrit ce magnifique podcast La Causerie intitulé "Réussir ça ne veut rien dire où je parle de ce projet, de réussite, de bonheur mais aussi de beaucoup d'autres choses : https://soundcloud.com/user-494321289/la-causerie-8-steven-le-hyaric-reussir-ca-ne-veut-rien-dire

Suivez-moi
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Instagram Social Icon
Derniers Posts