100 jours au Népal

100 jours au Népal. 1000km à pied. Des centaines de rencontres, des milliers de namaste et autant de sourires. 2 sommets à 6000m, 8 à 5000m. 30000 mètres de D+. 30 visites au Monkey Temple. 300h de méditation. 2 Vipassanna retreat. 6kg de perdus, zéro heure de vélo.

Si j'avais trois conseils à vous transmettre, trois idées à extraire de ces 100 jours au nepal ce serait : - Mettez du sens dans votre vie - Acceptez d'être vous même et faites tout pour le devenir - Votre pouvoir est illimité. Votre seule limite est votre résilience.

Quand je parle de vous même, je parle du meilleur, vous savez celui ou celle qui faisait les Rêves les plus fous dans vos jeunes années. C'est eux qui vous ont toujours guidé même si vous ne vous en êtes jamais forcément rendu compte. Ces rêves vous ont façonné. Acceptez les.

C'est eux qui vous ont fait faire des erreurs. Ces Rêves sont toujours là, ne les reniez jamais. Écoutez votre intuition, votre instinct. Écoutez les signes et suivez les. Éloignez vous des énergies négatives, personnes néfastes/malveillantes et ne tentez pas de les changer, la vie s'en occupera pour vous. La vie est comme la montagne, elle n'est ni juste, ni injuste. Elle punit toujours les trop gros égos, mauvais comportements et actions malveillantes.

Jamais facile dans la vie de mélanger jeunes âmes, vieilles âmes. Jeunes âmes éveillées, vieilles âmes contrariées. Des égos, ambitions, éducations, repères, passions, Rêves différents.

Nous sommes complexes car humains élevés en Europe, aux États Unis ou au Commonwealth. Des parties du Monde ou les repères sont ceux de la compétition, de l'argent et de toutes les conséquences égocentriques de cela engendre.

Nous avons été élevés dans un Monde ou on nous apprend avant tout à avoir avant d'être. Le Monde de la tyrannie de l'excellence où on nous apprend la guerre avant l'amour.

Pourtant nous avons tous en commun le fait d'être humain, d'être frères.

Vous êtes la solution à votre bonheur, personne ne pourra le faire pour vous. C'est de votre responsabilité. Aucun objet, aucune entité ne pourra vous le donner. Le bonheur est une suite d'habitudes à prendre qui demandent quelques changements, adaptations avec nos modes de vie destructeurs ou compétition et concurrence exacerbée font rage.

C'est quoi le bonheur pour moi ?

Le bonheur c'est être conscient et aimer inconditionnellement. Le bonheur c'est la compassion. Le bonheur c'est donner gratuitement. Le bonheur c'est transmettre. Le bonheur c'est rêver et parfois même avoir la chance d'aller au bout de ses Rêves. Le bonheur c'est se sentir libre. Le bonheur c'est le bien être et l'harmonie.

Voilà pour le bonheur. Après ces quelques mots sur le bonheur, je tenais à vous dire Merci. Merci à vous tous ceux qui m'avez donné, transmis avec bienveillance, avec sagesse et empathie.

Merci pour vos messages, commentaires, likes, partages. Merci aussi à ceux qui ont lu, je le sais, je le sens, sans jamais liker, partager ni commenter.

Merci à chacun de vous tout simplement d'être vous.

Merci à toutes ces rencontres au Népal au détour d'un monastère, d'un restaurant, d'une ruelle ou d'une montagne.

Merci au Népal pour son accueil, à Sarbendra, Nihita, Sanju et les dizaines d'autres qui n'ont été que sourires et amour.

Merci aussi à mes proches qui m'ont soutenu bien que très loin de comprendre pourquoi j'allais si loin pour donner un sens à mon existence.

Merci à la Fédération Française de Triathlon et à Frank Bignet qui a compris que mon chemin n'était plus à la place où j'étais et qui m'a permis de prendre mon envol le plus vite possible.

Merci à Facebook, aux nouvelles technologies. Le "c'était mieux avant" fonctionne pour un certain nombre de choses mais je n'aurai jamais pu vous atteindre, échanger avec vous sans ce formidable outil de partage. Facebook, cette machine à gonfler les égos peut aussi être une machine à éveiller des consciences, à partager de l'amour et à cultiver le meilleur de nous.

J'ai décidé de vous en montrer beaucoup quitte à perdre l'attention de certains. Si j'ai partagé c'est avant tout pour essayer de faire jaillir la lumière qui m'est apparue au visage ici à un maximum de personnes. Cette lumière qui illumine tellement d'âmes au Nepal, en Asie. Cette lumière n'est pas une religion, un Guru, une prière. Cette lumière c'est l'amour inconditionnel.

Merci enfin à celui qui m'a poussé du haut de la falaise en étant sur que je trouverai un moyen d'ouvrir le parachute du bonheur avant de toucher le sol : Monsieur Erwann Mentheour. Erwann le lanceur d'alerte, sans concession qui se bat pour la santé de milliers de corps physiques et énergétiques en France et à travers l'Europe, Erwann l'écrivain, la culture, les mots. Erwann le coach, l'inspirant, le chanteur, l'athlète. Erwann le grand frère que je n'ai jamais eu.

Bon début de semaine à tous. On parlera de la suite plus tard.

Aimez vous. Love 🙏❤️

Stéven

Suivez-moi
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Instagram Social Icon
Derniers Posts
Posts du mois
Archives
Nuage de mots clé
©2020 Steven Le Hyaric