Préparation Ironman France mois 1

Dans un peu moins de 6 mois je serai sur la Promenade des Anglais avec je l'espère un sentiment d'accomplissement intense.

Voici le résumé du premier mois de ma préparation. Non pas que les mois précédents je ne me suis pas entrainé loin sans faut mais psychologiquement et physiologiquement ma préparation débutait réellement le premier janvier (j'aime bien les comptes ronds).

Ce mois de janvier coïncide également avec le début de ma collaboration avec un nouvel entraineur spécialisé dans le triathlon : Cyril Amiot. J'ai pris la décision de travailler avec ce que je pourrais définir commeun technicien, Cyril sera donc mon coach pour les 6 mois qui viennent. Pourquoi Cyril ? Tout simplement car il a appris à mon pote Benoit Kuentz à devenir un triathlète après une jolie carrière cycliste amateur sur la route. Il l'a même emmené l'an passé à Hawaï après une exceptionnelle performance sur l'Ironman France : premier amateur, premier coureur de son groupe d'âge, excusez du peu. Travailler avec Cyril va me permettre de structurer, d'enrichir ma préparation et de la rendre optimale pour réaliser le meilleur résultat possible.

1/ Bilan de santé : Nous allons commencer par le gros point d'interrogation à l'entame de cette préparation. Il y a évidemment ce TFL qui m'a fait souffir, réfléchir et apprendre beaucoup sur mois et fût un vrai soucis pour enchaîner les séances à pied. Je ne vais pas dire aujourd'hui que c'est de l'histoire ancienne mais en tous les cas il ne me fait plus souffir et ça fait du bien de se sentir à 100% (allez 96%).

Depuis avril, c'est vrai qu'il m'a bien pris la tête ce genou gauche mais j'ai appris et ne referait plus jamais les mêmes erreurs.

Le secret ? Etirer, étirer, étirer + 2 séances de kiné chez mon sauveur : Eric Harispe que je conseille à tous.

Chez le kiné : je m'étire, m'étire, m'étire encore sur la machine LPG qui est incroyable. Manipulation 1 fois sur deux si doute ou bobo par Eric.

Généralement, ce sont le dos (et oui le dos), les bras, les jambes qui me font un peu souffrir alors les sessions d'étirements s'accompagnent de massages profonds, postures et bottes de pressothérapie dont je parlerais ici bientôt dans un article consacré à la récupération.

Autre chose, j'ai de nouvelle semelles orthopédiques uniquement destinée à mes chaussures de running, depuis ça va bien mieux. Merci Dr Husson !

2/ Bilan de mon apprentissage du triathlon

Au niveau sportif, l'objectif de ce premier mois de préparation est d'apprendre à vivre triathlon. Je passe donc beaucoup de temps dans l'eau avec l'équipe de l'Aviron Bayonnais Triathlon dans laquelle je suis désormais licencié, une belle bande de potes. L'émulation est là autant dans l'eau, qu'à pied ou à vélo.

En Natation, n'ayant aucune référence, l'objectif est d'apprendre à nager propre, à nager vite et à enchainer les séances (3 par semaine). J’ai vraiment progressé, il reste des acquis techniques à consolider et des reflexes à prendre.

Un premier test 400m mi décembre m'a rassuré : 6' au 400m, aujourd'hui je fais 5'40 à l'entrainement.

Ces 3 séances par semaines, ce n'est pas facile mais ça me permet de progresser vite et d'avoir quelques sensations dans l'eau.

En vélo, j'ai quelques acquis donc je bosse pour ne rien perdre. Sur la route en montant, à chaque sortie au minimum 2 cols de plus de 4km à allure IM. Les séances intenses se font sur home trainer où je travaille ma position, ma cadence, ma PMA, etc..

Je commence à avoir de très bonnes sensations à vélo : proches voir meilleures que dans mes années vélo à 100%.

Enfin en course à pied, c'était la reprise pour moi après quelques mois sans courir, je prends beaucoup de plaisir à rechausser les baskets, je reste prudent, la route est longue jusqu'à Nice.

J'ai commencé quelques séances sur la piste pour voir comment les jambes répondent et pour calibrer au mieux ma préparation

J'ajoute à mon programme des séances de gainage/PPG régulières soit pendant, soit après

2/bis Bilan matériel

Je suis bien sur mon beau Cervélo P2 que me fournit mon partenaire Culture Vélo Anglet. Je reviendrais sur mon positionnement lors d'un article sur le positionnement à vélo et principalement sur le système Retül et Velofitting.

Ce vélo m'accompagnera sur les routes jusqu'à Nice. Il sera chaussé de roues carbones pour les courses.

Xavier Benat, triathlète longue distance (2 qualifications à Hawaï) et responsable du magasin m'a positionné, je paufine un peu chaque semaine mais ça commence à être fixé. Un groupe DI2 Electrique sera monté fin février (et oui j'aime bien la technologie).

3/ Bilan chiffré :

51 séances au total, 59h33mn et 930 kilomètres parcourus soit :

18 séances de cyclisme, 31h50h et 717km, surtout de l'Aérobie pure et de cols à allure IM 11 séances de natation pour un total de 10,57h et 33,37km, c'est pas mal, ça commence à venir

4 séances de Home Trainer pour un total de 4h32, travail spécifique allure, PMA, etc.. 10 séances de course à pied pour un total de 5h29 et 54 km, des footing essentiellement

5 séances de travail physique, 3h55 : gainage, posture. Je n'ai pas tout rentré.

1 séance d'enchainements d'1h50 sur HT, j'apprends à devenir un triathlète.

Bonus : roller et étirements profonds, là aussi tout n'y est pas sinon je serais déjà en béquille :)

Voici le graphique SportLyzer par discipline :

A très vite les amis !

Suivez-moi
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Instagram Social Icon
Derniers Posts
Posts du mois
Archives
Nuage de mots clé
©2020 Steven Le Hyaric